Florange : François Hollande et Lakshmi Mittal veulent discuter jusqu'à la date butoir

par Baptiste Schweitzer mardi 27 novembre 2012 21:20
B Mathur Reuters

François Hollande a reçu le patron du groupe ArcelorMittal pour discuter de l'avenir du site de Florange. L'État menace de le nationaliser. Le président de la République et Lakshmi Mittal ont expliqué que les discussions allaient se poursuivre jusqu'à la dernière minute.

La rencontre entre François Hollande
et le patron d'ArcelorMittal a duré une heure à l'Élysée. Lakshmi Mittal est
ensuite sorti sans faire de déclarations. Objet de leur discussion : l'avenir
du site sidérurgique de Florange que l'État menace de nationaliser.

Peu après, l'Élysée a expliqué dans un communiqué
laconique que François Hollande "a demandé que les discussions se poursuivent
entre l'Etat et l'entreprise jusqu'au terme du délai (samedi) qui avait été
convenu pour trouver un éventuel repreneur". "Les discussions se
poursuivent", a confirmé un porte-parole du groupe sidérurgique.

Le délai accordé par le
groupe pour trouver un repreneur expire samedi. Après, ArcelorMittal entend
commencer les procédures pour fermer les installations. La semaine dernière,
Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, a avancé l'hypothèse
d'une nationalisation temporaire du site
. Cette idée a depuis reçu de nombreux
soutiens.