Air France dément vouloir fermer ses bases en province

par Gilles Halais mercredi 2 janvier 2013 10:45
Air France médiathèque Autre

Selon Le Figaro, la compagnie aérienne prépare dans le plus grand secret la fermeture de ses bases de Toulouse, Nice et Marseille. Ouvertes au printemps dernier, elles n'ont pas atteint leurs objectifs. Air France dément.

Elles étaient au cœur du plan
"Transform 2015"
— qui prévoit deux milliards d'euros d'économies
d'ici 2015 — censé relancer Air France KLM, en perte de vitesse. Ces bases décentralisées
avaient un double objectif : proposer une nouvelle offre de vols internationaux
au départ de grandes villes de province, et réduire les coûts en basant une
partie des équipes dans ces hubs régionaux.

Or, selon Le Figaro, les
objectifs n'auraient pas été atteints à Toulouse, Nice et Marseille. "Le
projet n'est clairement pas une réussite économique",
écrit le
quotidien, citant un cadre d'Air France. Un projet "trop axé sur la
réduction des coûts, mais peu lisible d'un point de vue marketing. Les clients
n'ont pas vraiment compris leur intérêt",
poursuit Le Figaro.
Du coup, la compagnie préparerait dans le plus grand secret un enterrement de
première classe pour ces trois bases, qui pourrait être annoncé en septembre,
selon le journal.

"Aucune fermeture n'est à
l'ordre du jour",
dément Air France. Concédant toutefois qu'un "bilan
sur le projet bases sera fait en septembre"
. D'ici là, une nouvelle
gamme de services sur les vols court et moyen-courrier sera présentée : le PDG
de la compagnie doit s'exprimer le 7 janvier prochain.
La dernière information de presse démentie par Air France concernait les
quelque 5.000 suppressions de postes à l'horizon 2015. Un projet finalement
entériné quelques mois plus tard...

Malgré le démenti d'Air France, l'avenir des bases de province n'est pas encore assuré Reportage à Toulouse de Stéphane Iglésis